Blue Lagoon

I miss Iceland! / L'Islande me manque (3)

On Day Three in our fantastic car, we went to the Reykjanes Peninsula and to the Blue Lagoon. At night, we had a New Year's Eve dinner at Iðnó and we met the Icelandic people around the bonfire. At midnight, it was time to wish Happy New Year under a crazy rain of fireworks!

Le troisième jour de notre périple, nous avons loué une voiture. Nous avons ainsi pu nous rendre sur la magnifique Péninsule de Reykjanes. Puis nous avons profité de la chaleur des eaux du Blue Lagoon. Le soir, petit dîner de la Saint Sylvestre au restaurant Iðnó avec une pause pour aller profiter du feu de joie. Et à minuit, les feux d'artifice interminables ont recouvert le ciel de Reykjavik et des villes alentour... Moment inoubliable !

Dimanche 17 août 2003

Dernière journée en Islande ! Il faut en profiter un maximum... Mais ça commence mal : au petit-déjeuner, le propriétaire de la Guesthouse s'aperçoit qu'il a oublié de compter 2 nuits ! Ca fait un peu mal au porte-monnaie ! Mais pour nous faciliter le départ du lendemain, il nous propose de quitter notre salle de classe et de retourner dans une chambre pour le même prix. Encore une fois, quelle gentillesse !
Aujourd'hui, au programme : la Péninsule de Reykjanes. Nous nous rendons de nouveau à l'hôtel Loftleidir à pied et nous découvrons que le guide est le même que mardi. Et... il parle français ! Si nous l'avions su, nous lui aurions demandé une petite présentation en français la dernière fois... Nous visitons d'abord une exposition dans une usine pour nous expliquer l'utilisation de la géothermie. Puis, enfin, nous arrivons au Blue Lagoon (Bláa lónið) : c'est vraiment génial. Nous sommes dans un décor surréaliste, entourés de lave, dans une eau laiteuse et fumante. En plus, le temps est magnifique ! Nous savourons cet instant magique.

J'essaie aussi les bains de vapeur, mais ça me prend à la gorge et je ne reste pas longtemps. En sortant, malgré le passage sous la douche, nos cheveux sont tout bizarres. Il paraît que c'est à cause de la boue de silice.
Ensuite, nous découvrons le phare et l'île d'Eldey. C'est l'endroit où les plaques nord-américaine et eurasienne se rencontrent.

Sur le chemin du retour nous nous arrêtons à l'aéroport de Keflavik pour déposer quelques touristes qui rentrent chez eux. C'est un peu dur-dur... Le chauffeur nous dépose un peu avant la Guesthouse pour ne pas faire de détour. Nous achetons un petit gâteau à la station Esso (eh oui, c'est dimanche !). Nous profitons du beau temps pour pique-niquer dehors et tenter de terminer notre bouteille de gaz. De retour à l'intérieur, nous discutons avec la femme de ménage et sa fille. Puis quand nous rejoignons le propriétaire pour le payer, il nous offre le thé et la café. Il en profite pour nous questionner sur le changement de nom lors du mariage : en Islande ça, n'existe pas ! Nous lui donnons de la documentation sur la cathédrale d'Amiens et ses illuminations et nous l'invitons en France. Mais il nous avoue qu'il préfère l'Italie : au moins, là-bas les gens font un effort pour communiquer en anglais selon lui... Nous essayons de le convaincre... Mais depuis 2003 nous n'avons toujours pas de nouvelles de lui !

7468851-wow-banner-728x90.jpeg