Mardi 5 août 2003


Afficher Mon Islande, 2° jour sur une carte plus grande

Nous quittons Bifröst vers 9h00. Nous devons monter plusieurs cols et longer 3 fjörds. Nous nous arrêtons une dizaine de kilomètres plus loin pour photographier un site magnifique : la route traverse une sorte de désert de mousse verte baigné par les rayons du soleil et au loin s'élèvent 2 ou 3 montagnes au sommet desquelles on peut voir de la neige... une jolie cascade vient agrémenter cela : rien à ajouter !

Nous reprenons la route pour une bonne heure et nous nous arrêtons à Blönduos. Première étape : la poste où nous achetons quelques timbres de collection. Puis nous garons la voiture au bout du port et nous montons à pied vers un point de vue terrible. Nous surplombons le fjörd, en face l'autre rive est noire, l'eau est d'un bleu pur et le vent nous fouette le visage.

Trois chevaux viennent à notre rencontre mais ils se rendent vite compte que nous n'avons rien à leur proposer ! Au retour, ils nous ignorent royalement !

Nous repartons pour un long trajet. Nous ratons Vidimyri (route trop "galet-euse" ) et nous cafouillons un peu avant de trouver le musée architectural de Glaumbaer. On peut y visiter les maisons en tourbe recouvertes d'herbe. Les Islandais ont le goût du réalisme : ce sont de vrais jambons qui sèchent à l'air libre dans le cellier !!!

Enchantés et malgré les galets, nous décidons de retrouver Vidimyri, sans regret ! Il s'agit d'une petite église, elle aussi construite en tourbe et recouverte d'herbe : elle est toute mignonne.

Nous décidons d'y pique-niquer. Nous n'avons pas de chance car 2 cars de touristes arrivent successivement... Mais ils repartent vite et le soleil se lève. Une petite rivière coule juste à côté de nous... A. s'essaye au dessin pendant que je me mets à écrire. Moment de détente très apprécié !

Mais il faut reprendre la route pour une longue étape : 100 kilomètres dans les montagnes jusqu'à Akureyri... Mieux vaut ne pas avoir le vertige ! Le ciel s'assombrit mais il ne pleut pas. La ville est assez grande et nous ne trouvons pas notre hôtel Edda : nous nous réfugions à l'office du tourisme... Après quelques détours (travaux) nous trouvons enfin et nous nous installons. Nous ressortons immédiatement pour une longue marche à pied. La rue commerçante est déserte : les magasins sont presque tous fermés. Les restaurants sont peu nombreux, peu attrayants (pas vraiment de spécialités) et plutôt chers. Suivant les recommandations du dépliant de l'office tourisme, nous allons vers le vieux port... qui est plutôt triste et pauvre. Mais deux petites filles nous accostent pour nous offrir des petites bougies qu'elles ont elles-mêmes décorées. Elles écarquillent les yeux quand on leur dit que nous sommes Français. Moment magique...

Puis nous nous mettons à la recherche du marchand de glace Brynja conseillé par une Islandaise sur Internet avant notre voyage. A. explique notre venue et il prend 1 litre de glace au chocolat ! Du coup, la vendeuse nous offre 2 petits pots de dégustation... Nous nous asseyons au bord de l'eau pour déguster notre dessert puis nous rentrons doucement à l'hôtel : une séance de cartes postales et la préparation du lendemain nous y attendent !

Islande Akureyri Bifrost Blönduos Vidimyri Glaumbaer

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

7468851-wow-banner-728x90.jpeg